Cool site pour acheter des pilules https://jacup.com/ Ne pas se perdre venir sur.

Myhie.didier.free.fr

LES INFILTRATIONS
DEFINITION
Sens strict = injections intra articulaires d’un
corticoïde.
Définition élargie : « infiltrations » = toutes les injections locales d’un dérivé corticoïde.
Exclut les injections systémiques de corticoïdes : LES QUESTIONS
ÿ Diagnostic au moins lésionnel.
ÿ traitement validé par la communauté ÿ hiérarchie thérapeutique.
ÿ contre-indications absolues.
ÿ évaluation de la balance bénéfice / risque en fonction , notamment, des contre-indicationsrelatives.
ÿ technique suffisamment éprouvée .
LE CHOIX DU PRODUIT
Plusieurs critères :
ÿ VIDAL (respect strict de l’AMM). Pour les
épidurales, seuls sont autorisésl’HYDROCAORTANCYL®,l’HYDROCORTISONE®, l’ALTIM®, et leKENACORT RETARD®.
ÿ Site d’injection et nature des tissus :
¸ injections superficielles :HYDROCORTANCYL¸ injections plus profondes : ALTIM, ¸ HEXATRIONE strictement intra-articulaire.
A savoir :
ÿ "traitement général par voie locale"
ÿ risque de rupture tendineuse.
ÿ composés fluorés : SOLUDECADRON®,
BETNESOL®, CELESTENE®, HEXATRIONE®,KENACORT® : fort pouvoir atrophiantËruptures tendineuses, atrophies cutanées etnécroses de la graisse S/C.
Tableau des produits disponibles utilisés
couramment en intra ou péri-articulaire.
NOMBRE D’INJECTIONS
Fonction des résultats thérapeutiques, de l’indication
et du contexte général.
ÿ Intra-articulaire : 1 à 2 infiltrations à 3 mois
ÿ Péri-articulaire et para-tendineuse : 1 à 3
injections espacées de 15 jours à 3 semaines.
ÿ Epidurales : 1 à 3 injections à 8 jours
LES IMPERATIFS (médico-légaux)
ÿ information :
¸ effets secondaires potentiels.
¸ objectifs et les modalités, ÿ consentement.
ÿ prévention de la douleur cutanée par un
ÿ disponibilité en cas de problème: pas d’injection
la veille d’un départ en vacances.
ÿ boîte ouverte en présence du patient ! ! ÿ Asepsie rigoureuse :
¸ Recommandations :ongles courts, sans vernis,
pas de bijoux, manches relevées au dessusdu coude.
¸ Repérage soigneux du point d’injection, sur
peau saine (schéma : crayon dermographique).
¸ Recherche de battements = artère sur le
futur trajet de l’aiguilleË CI à l’injection.
¸ Lavage ostentatoire des mains
CHLORHEXIDINE ou POLYVIDONE IODEE
+essuie-mains en papier + désinfection :SHA.
¸ 1ère désinfection large, centrifuge du
« champ » : compresse stérile + alcool iodé ¸ 2ème désinfection : déposer une compresse
stérile + alcool iodé :3 à 5 mn, durée utilisée
pour répéter les consignes et préparer la
seringue.
¸ 3ème désinfection: tamponner le point
d’injection (compresse stérile + alcool iodée) ¸ Nouvelle friction des mains par SHA.
ÿ L’injection
¸ avant d’injecter, aspirer et vérifier que du
sang ne remonte pas dans la seringue, Cil’injection.
¸ épidurales : progression lente, aspirer avant
de débuter l’injection. En cas de brèche,retirer l’aiguille de 1 ou 2 mm, réaspirer puisinjecter. Ë décubitus strict pendant 24heures + boissons abondantes (café, thé).
¸ injection douloureuse : déplacer l’aiguille de 1
ou 2 mm (aspirer avant de continuer).
¸ Pendant la durée de l’injection : éviter de
¸ Retirer l’aiguille sans précipitation.
¸ Recouvrir le point d’injection d’un pansement
adhésif stérile + pression pour hémostase en
cas de saignement.
¸ Oter l’alcool iodé de la peau du patient autour ¸ Jeter la seringue et l’aiguille et les compresses dans un container de récupération.
¸ En cas de contact avec du sang ou un
quelconque liquide biologique, effectuer unlavage des mains et terminer par une frictionpar SHA.
ÿ Informations aux patients :
¸ La douleur locale peut être exacerbée ¸ L’amélioration peut demander quelques ÿ Recommandations d’usage :
disponibilité en cas de problème (n° deportable).
4 SITES D’INJECTION SANS (TROP
DE) PROBLEME.

1. LA PASH : par voie postéro-supérieure.
A. Position :
Le patient est assis, bras le long du corps.
Vous êtes placé derrière lui.
B. Repères :
Repérer l’angle formé par la clavicule enavant et le trapèze en arrière. La palpationretrouve une zone dépressible située 2 ou3 travers de doigt en dedans del’acromion : c’est le point d’injection.
C. Aiguille / produit :
L’injection (ALTIM®) se fait à l’aide del’aiguille verte.
D. Direction, profondeur :
Inclinaison à 45° dans le plan frontal, en
direction de l’acromion, sur 4 à 5 cm.
A. Position :
Le patient est allongé en décubitus latéral.
Vous êtes placé derrière lui.
B. Repères :
Repérer à la palpation le point exquisdouloureux, correspondant à l’insertion dutendon du moyen fessier sur la saillie dugrand trochanter.
C. Aiguilles / produit :
L’injection (ALTIM®), se fait à l’aide del’aiguille verte.
D. Direction, profondeur :
Verticale, jusqu’au contact osseux, retirerl’aiguille de 1 ou 2 mm et injecter « enétoile ».
A. Position :
Vous êtes assis, à hauteur du genou.
B. Repères :
rotule, le point de ponction se situe 1 cmen dessous et 1 cm en dehors.
C. Aiguille / produits :
DIPROSTENE®), ou la ponction, se fait àl’aide d’une aiguille verte.
D. Direction, profondeur :
et parallèlement au plan de la tabled’examen.
La cavité articulaire se situe environ 1cm à 1,5 cm sous la peau, elle est doncrapidement atteinte.
A. Position :
dorsal, le genou est fléchi, le pied est àplat sur la table d’examen.
Vous êtes placé au pied de la table,faisant face au patient.
B. Repères :
A la base des orteils, entre les 2 têtes métatarsiennes, 1 cm en arrière de lacommissure.
C. Aiguille / produit:
L’injection (HYDROCORTANCYL 25®)est réalisée à l’aide d’une aiguille orangecourte (diamètre :0,5 mm, longueur :16mm).
D. Direction, profondeur :
kyste de MORTON est situé environ à 1,5cm de profondeur.

Source: http://myhie.didier.free.fr/amspr/page3/page5/page16/files/infiltrations.pdf

jid.oxfordjournals.org

Reemergence of Chloroquine-Sensitive Plasmodium falciparum Malaria after Cessationof Chloroquine Use in Malawi James G. Kublin,1,3,a,b Joseph F. Cortese,1,a Eric Mbindo Njunju,5 Rabia A. G. Mukadam,3 Jack J. Wirima,3 Peter N. Kazembe,4 Abdoulaye A. Djimde´,6 Bourema Kouriba,6 Terrie E. Taylor,2,3 and Christopher V. Plowe1 1Malaria Section, Center for Vaccine Development, University of Marylan

Living hope co-op teacher application 2014-2015

Living Hope Co-op (formerly lighthouse homeschool Co-op) Teacher/Class Application for 2014-2015 Completed applications are being accepted by the board for consideration on Jan. 27th, Feb. 3rd and Feb. 10th.   Please put them in the box at the board table.  If you know someone outside of our current co-op families who is interested in teaching for Living Hope Co-op (LHC), please make

Copyright © 2010-2014 Predicting Disease Pdf