Cool site pour acheter des pilules http://achetermedicaments2014.com/ Ne pas se perdre venir sur.

Monts et merveilles d'orient

MONTS ET MERVEILLES D'ORIENT
Ouzbékistan - UZ
Belle alliance entre découverte d’un riche patrimoine et randonnées dans des montagnes sauvages et méconnues, ce voyage vous fait découvrir les villes mythiques, avant de vous emmener parcourir à pied les montagnes du Pamir Altaï. Samarcande et Boukhara sont les oasis les plus célèbres de la route de la Soie. Moins connue, mais ayant gardé tout son charme, Khiva est un enchantement avec ses vieilles rues médiévales. Après ce premier contact avec l’histoire des grands khans qui régnèrent en maîtres incontestés pendant des siècles, vous partez pour la grande nature. Les monts Fanskye prolongent vers l’ouest le massif du Pamir-Altaï. Ils se dressent au Tadjikistan, venant mourir dans les plaines du Ferghana ouzbek, près de Samarcande. Ils abritent huit sommets de plus de 5 000 mètres, aux parois abruptes et sur lesquelles s’accrochent des glaciers suspendus. Avec votre équipe de muletiers, en cinq jours de marche, vous traversez des cols sauvages et inconnus, campez sur les plages de lacs aux couleurs extraordinaires. Sur les versants arides veinés de couches sédimentaires teintées de nuances d’oxydes ferreux s’accrochent des genévriers parfumés. L’itinéraire traverse des régions habitées, villages de montagnards et campements d’estives, autant d’occasion de rencontrer les peuples des montagnes d’Asie centrale. La région est peu fréquentée, et comme le veut la tradition islamique, les étrangers sont accueillis très chaleureusement. Les points forts de ce voyage
• LE voyage idéal en Asie centrale : la découverte des villes de la route de la Soie, Khiva, Boukhara et Samarcande,
et un trekking de cinq jours dans les montagnes sauvages du Tadjikistan.
• Les hébergements en maison d’hôte en Ouzbékistan.
• La rencontre des bergers tadjiks.
• Les lacs exceptionnels du Tadjikistan.
Points de repères
Niveau 3 : En moyenne : marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ
et/ou 15 kilomètres.
Trekking : pour plonger en pleine nature pendant plusieurs jours consécutifs. Marches itinérantes en autonomie, loin de
toute infrastructure.
Le terrain de randonnée dans les monts Fanskyes est proche de celui rencontré dans les Alpes. Bons sentiers fréquentés par les bergers locaux. Altitude moyenne entre 2 500 et 3 800 mètres. Portage :
Hébergement : Hôtel, maison d'hôte, tente
Encadrement : Guides-accompagnateurs Allibert
MONTS ET MERVEILLES D'ORIENT
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (1 sur 21)20/09/11 10:01 Au jour le jour
J 1/ Paris.
Vol à destination d'Urgench.
J 2/ . Urgench - Khiva
Arrivée à l'aéroport international d'Urgench. Transfert pour Khiva, installation pour deux nuits dans notre petit hôtel dans
l'Itchan Kala (la ville intérieure, XVIIe-XIXe siècles). Temps libre pour découvrir cette cité médiévale aux portes du
désert.
30 km - 45 mn de route.

J 3/ Khiva

Visite guidée de la cité le matin et temps libre l’après-midi. Khiva est l’une des villes les plus remarquables de l’oasis de
Khorezm. Capitale du khanat dès le XVIIe siècle, elle fut l’un des plus grands marchés d’Asie centrale, et sa prospérité
dura jusqu’au début du XXe siècle. Aujourd’hui, la ville intérieure, I’Itchan Kala, est un véritable musée à ciel ouvert où
l’on peut admirer l’authenticité des monuments : Kukhana Ark (la résidence des khans, XVIe siècle), le mausolée de
Pahlavan Mahmoud (XVe siècle), la mosquée de Vendredi et son minaret du XIe siècle, la madrasa d’Islom Khoja (XIXe
siècle). La ville est entourée de remparts d’argile rose, qui lui donnent l’aspect d’une ville du Moyen Age.
J 4/ Khiva - Boukhara
Départ tôt pour Boukhara par la route qui longe le fleuve Oxus d’Alexandre le Grand (aujourd’hui Amou-Daria), en
direction de l’est, à travers le désert. Arrivée en fin d’après-midi et installation pour deux nuits dans une maison d’hôte
boukhariote, située dans le centre historique.
480 km de trajet.
J 5/ Boukhara la Sainte
Située dans la vallée de Zerafshan, Boukhara garde toujours son charme authentique. Elle était l’une des villes les plus
importantes de la route de la Soie, où tous les commerçants se précipitaient pour vendre leurs marchandises,
notamment les tapis et bijoux. Boukhara fut le foyer de développement de nombreuses religions, avec d’abord le
zoroastrisme, et plus tard l’islam. La ville abrite des centaines d’écoles islamiques, les madrasas, et autant de
mosquées et tombeaux de saints. Les monuments historiques que sont l’Ark, la citadelle (I-IVe siècles), l’ensemble de
Po-i-Kalân (XVe-XVIe siècles), Kosh, les madrasas de Oulougbek et Abdoulaziz (XVe-XVIIe siècles) et l’ensemble de
Labi-Khouse (XVIe-XVIIe siècles) évoquent les siècles médiévaux.
J 6-7/ Samarcande
Départ de Boukhara pour rejoindre Samarcande à 270 kilomètres, que vous atteignez à midi. Installation pour deux
nuits en maison d’hôte, depuis laquelle vous partez ensuite à la découverte de la capitale de Tamerlan. Cette ville fut la
principale citée de l’antique Sogdiane. Elle était la providence des “assoiffés du désert” à qui les marchands de la ville
offraient l’image du paradis : jardins, minarets, dômes bleutés (toutes les nuances de bleu sont représentées),
merveilleuse madrasas, mosaïques aux couleurs éclatantes.
Au carrefour des grandes routes commerciales venant de Chine, Sibérie, Perse et Occident, Samarcande prospéra
jusqu’au déferlement des hordes mongoles de Gengis Khan, qui détruisirent la cité avant de la reconstruire sur les
cendres des faubourgs. La ville connut son heure de gloire vingt-deux siècles plus tard, lorsque Tamerlan en fit la
capitale de son empire. Les merveilleuses madrasas de la place Registan (XVe-XVIIe siècles), décorées de faïences
éblouissantes, permettent de mieux cerner les influences multiples qui ont marqué l’évolution de l’architecture timouride.
Après la célèbre mosquée de Bibi Khanum, vous fêtez la gloire des Timourides devant le mausolée de Chah e Zindeh.
A côté du mausolée de Roukhabad, se dresse le Gour-Emir, tombeau des grands conquérants qui abrite les dépouilles
de Tamerlan, de ses fils et de ses petits-fils.
J 8/ Samarcande - Bekobod (frontière) - Chourmash

Départ matinal de Samarcande par la route qui conduit plein est vers les montagnes du Tadjikistan. Dans l’après-midi,
vous gagnez le village de Chourmash, point de départ du trek. L’équipe de muletiers s’organise pour le départ du
lendemain. Nuit chez l’habitant.
450 km environ. 8 h de route.
J 9/ Chourmash - Sangui Safed (2520 m)
Votre caravane se met en route pour la première journée de trek, dans une montagne habitée par des montagnards
tadjiks. Vous traversez les villages traditionnels de Passroude et Margouzor, puis la vallée de Immat, avant de rejoindre
Sangui Safed. Installation du campement.
12 km environ. 5 h de marche. M : 600 m.
J 10/ Sangui Safed - lac Alaoudin (2700 m)

Le sentier grimpe au col de Bodkhona (3420 m) pour redescendre sur les rives du somptueux lac Alaoudin, aux eaux
turquoise. Les pics acérés de Bodkhona (4500 m) et de Tchapdara (4200 m) vous dominent. Camp sur les berges du
lac.
12 km environ. 6 h à 7 h de marche. M : 1130 m.
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (2 sur 21)20/09/11 10:01
J 11/ Lac Moutny - glacier du Chimtarga - lac Alaoudin (2700 m)

Journée de découverte des hautes montagnes entourant les lac Alaoudin. Vous montez au lac Moutny (3500 m) en 4
heures de marche. Ses berges abritent les camps de base pour de nombreux sommets de plus de 4 000 mètres, dont le
Chimtarga (5485 m), plus haut pic de la région. Les glaciers dévalent entre de raides parois rocheuses. Retour dans
l’après-midi au camp d’Alaoudin.
10 km environ. 6 h de marche. M : 910 m.

J 12/ Lac Alaoudin - lac Koulikalon (2920 m)

Vous franchissez le col de Laoudane (3620 m) pour descendre aux lacs bigarrés de Koulikalon. Au nombre de sept, ils
sont parsemés sur un vaste plateau, au pied de l’impressionnante face nord du pic Mary. L’envergure des montagnes
n’a ici rien à envier à nos Alpes. Camp.
12 km environ. 7 h de marche. M : 1050 m.
J 13/ Koulikalon - Tchoukrak (2450 m)

Le chemin traverse des alpages où des bergers tadjiks gardent leurs troupeaux, habitant de petites maisons installées
au bord de plans d’eau. Nous continuons jusqu’aux rivages du lac Tchoukrak. Camp.
8 km environ. 3 h de marche. M : 700 m.
J 14/ Tchoukrak - Bekobod (frontière) - Tashkent

Le matin, nous descendons vers le camp des alpinistes à Artoutch pour reprendre le 4X4 et rejoindre la frontière. Après
les formalités tadjiko-ouzbeks (seconde entrée en Ouzbékistan), nous reprenons notre minibus pour Tashkent. Nuit à
l’hôtel.
440 km environ. 8 h de route.

J 15/ Tashkent - Paris

Transfert à l’aéroport et envol pour Paris.
NB
: les temps de marche sont donnés à titre indicatif. M : dénivelée ascendante.
Bon à savoir : à l’arrivée à l’aéroport de Tashkent, vous devrez remplir, en deux exemplaires, un formulaire précisant le
montant des sommes que vous apportez avec vous. Vous devrez en conserver un exemplaire jusqu’à votre retour à
Tashkent.

Formalités à l’inscription
Nous vous remercions de nous envoyer dès votre inscription la photocopie des pages administratives de votre
passeport.
Ces renseignements sont obligatoires pour réserver et émettre les billets du vol intérieur Tashkent-
Urgench.
Organisation du programme : dans la mesure des places d’avion disponibles, nous nous efforçons d’éviter de faire
partir deux groupes le même jour. Lorsque cela n’est pas possible, le trekking est organisé dans le sens inverse.
Début du programme identique :
J 8 :
Samarcande - Bekobod - Tchoukrak.
J 9 : Tchoukrak - Koulikalon.
J 10 : Koulikalon - Alaoudin.
J 11 : Alaoudin - lac Moutny - Alaoudin.
J 12 : Alaoudin - Sangui Safed.
J 13 : Sangui Safed - Chourmash.
J 14 : Chourmash - Bekobod - Samarcande.
Fin du programme identique.
A partir de mi-octobre, il peut faire vraiment froid dans les monts Fanskye. Nous faisons alors l’ensemble du
programme dans le sens inverse afin de quitter les montagnes au plus tard à la mi-octobre.
Détail du programme dans le sens inverse :
J 1 :
Paris.
J 2 :
Tashkent - Samarcande.
J 3 :
Samarcande - Bekobod - Tchoukrak.
J 4 : Tchoukrak - Koulikalon.
J 5 : Koulikalon - Alaoudin.
J 6 : Alaoudin - lac Moutny - Alaoudin.
J 7 : Alaoudin - Sangui Safed.
J 8 : Sangui Safed - Chourmash.
J 9 : Chourmash - Bekobod - Samarcande.
J 10 : Samarcande.
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (3 sur 21)20/09/11 10:01 J 11 : Sarmarance - Boukhara.
J 12 : Boukhara.
J 13 : Boukhara - Khiva.
J 14 : Khiva - Ourgench - Tashkent.
J 15 : vol Tashkent - Paris.
Votre budget
Le prix comprend
— Le vol international Paris - Tashkent aller-retour, en classe économique.
— Les taxes d'aéroport internationales au départ d'Europe.
— Les vols intérieurs tels que prévus au programme.
— Les déplacements terrestres nécessaires au déroulement normal du voyage.
— La pension complète pendant toute la durée du voyage, sauf les repas à Tashkent.
— Le logement dans les maisons d'hôte et hôtel (base chambre double), en tente (occupation double) pendant le
trekking.
— Les entrées dans les monuments et musées prévus au programme.
— Le matériel de camping et de cuisine collectif et individuel.
— L’assistance d’une équipe locale tadijk pendant le trekking.
— L’encadrement par un guide-accompagnateur Allibert ouzbek francophone pendant tout le voyage.
— Une trousse de secours collective.
Le prix ne comprend pas
— L’assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages, l’assistance.
— Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique “Le prix comprend”.
— Les frais de visa.
Vos dépenses sur place
— Les déjeuners et dîners à Tashkent (5 à 8 par repas).
— Les droits pour filmer dans les monuments et musées (prévoir 10 à 15 pour tout le voyage).
— Les boissons et dépenses personnelles.
— Les pourboires.
Les pourboires : ils font partie de la culture du pays. Il est de tradition de constituer une cagnotte (50 par personne)
remise à la fin du trek aux membres de l’équipe. Ce geste de remerciement, auquel chacun participe selon sa
satisfaction, est toujours apprécié.
Information sur le prix de votre voyage
Des modifications (taxes aériennes, surcharge carburant, changement de compagnie, etc.) peuvent intervenir. Dans ce
cas, vous en serez informés au plus tard lors de votre inscription. Après votre inscription, seules les modifications
prévues par l'article R 211-8 du code du tourisme pourront s'appliquer.
Vos avantages
Le programme Fidélité*
3 % de réduction tous les deux voyages (à partir du deuxième), pour une inscription à plus de deux mois du départ.
* limité à 150 .
Opération susceptible d’être suspendue sans préavis. Les remises fidélité ne s’appliquent pas aux groupes
constitués et aux week-ends Caravane.

Votre assurance et votre assistance
Un voyage d’aventure comprend des risques qu’il convient de pallier en étant bien assuré. Il est nécessaire de distinguer : — L’assistance, couvrant essentiellement les frais de recherche-secours, le rapatriement et les frais médicaux ; elle intervient dès qu’un contact médical permet de décider de votre rapatriement. Au préalable, dans les régions éloignées file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (4 sur 21)20/09/11 10:01 des infrastructures médicales et difficiles d’accès, vous devez accepter l’organisation de premiers secours par des moyens locaux (porteurs, chevaux, 4X4, etc.). — L’assurance, qui vous protège du risque financier d’annulation, et indemnise la perte ou le vol des bagages. Notre conseil
Vérifiez attentivement les plafonds de vos contrats personnels d’assurance et d’assistance, en particulier sur les
recherches-secours (à titre indicatif, un montant minimal de 15 000 est recommandé, ce qui est le cas pour la
Fédération des clubs alpins français, la FFME…).

Vous pouvez souscrire de façon commune ou séparée un contrat d’assistance seule ou un contrat groupé d’assistance
et d’assurance (deux niveaux, “standard” ou “étendue”), sachant que nous servons uniquement d’intermédiaire
entre vous et l’assureur.

% du prix du
Garantie assurance
Garantie assistance
Assistance
• Annulation pour raison médicale ou accidentelle, pour vous et vos proches, licenciement, destruction Assurance/assistance
Assurance/
assistance
étendue
• Assurance des bagages à concurrence de 1 524,49 • Interruption de séjour à compter du jour suivant votre rapatriement Si vous choisissez de souscrire ces contrats, les conventions vous seront envoyées lors de votre confirmation Sur le terrain
L’équipe
— Un guide-accompagnateur Allibert ouzbek francophone pour la partie Ouzbékistan. Il a toutes les compétences pour
effectuer les visites culturelles dans les villes. Le guide ouzbek peut se trouver remplacé par un guide tadjik
francophone.
— L’équipe locale :
• Un guide local tadjik assisté par le guide ouzbek francophone, ou un interprète tadjik.
• Un cuisinier pour les circuits sous tente.
• Des muletiers pour le portage des bagages lors des treks ; lorsque les camps sont accessibles en véhicule, les
bagages sont transportés par véhicules.
• Un chauffeur pour tous les transferts en véhicule.
L’équipe Allibert en Ouzbékistan et au Tadjkistan
Isrofil Usanov, originaire de Samarcande, très impliqué dans la vie de son pays, est notre “sésame” pour dénicher des
hébergements accueillants chez l’habitant et constituer des équipes de guides bien préparées.
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (5 sur 21)20/09/11 10:01 Ils vous guideront sur la route de la Soie :
Mourod Berdiev,
Dilshod Boymourodov,
Bakhrom Hamroev,
Pardaboy Khatamov,
Ilkhom Khaydarov,
Akbar Kozakov,
Kakhramon Tochtemirov,
Isrofil Usanov.
Les déplacements
En Ouzbékistan et au Tadjikistan : minibus.
L’hébergement
— A Khiva, Boukhara et Samarcande : nuits en maisons d’hôtes hébergements traditionnels, privés et confortables,
avec salle de bains privée (douche et eau chaude) et chambre double (exceptionnellement triple). Une maison d’hôte
est l’équivalent de nos gîtes en France : vaste maison cossue, disposant de plusieurs chambres climatisées. Les repas,
servis dans la cour ombragée, se dégustent sur le charpoï, large banquette confortable, propice aux palabres qui
précèdent la sieste !
— A Tachkent : hôtels trois étoiles (norme locale), base chambre double.
— Hébergement chez l’habitant : les maisons traditionnelles ouzbeks disposent de plusieurs pièces réservées pour
recevoir familles et amis lors des fêtes : mariage, circoncision. C’est ici que nous serons installés (sur des nattes
épaisses, en petits dortoirs de six à huit personnes) pour passer la nuit. Douches (sommaires, mais chaudes) dans un
local séparé de la maison.
— Pendant le trekking nuit sous tentes. Tente mess avec table et sièges pour les repas, tente toilettes.
Les repas
— Dans les villages traversés pendant les transferts : repas au restaurant.
— Durant le trek : les repas sont préparés par un cuisinier et ses aides, à base de produits locaux. Un complément de
vivres énergétiques (fruits séchés, biscuits.), acheté localement, est fourni. Vous pouvez, si vous le souhaitez, apporter
quelques barres de céréales complémentaires adaptées à votre goût.
La cuisine est bonne, variée et copieuse, parfois un peu grasse. Les repas se composent de légumes frais
(concombres, tomates, etc.), viandes (mouton, poulet, viande grillée, etc.) et laitages. Très parfumée, l’alimentation est
en revanche peu épicée.
Boisson : l’eau minérale peut s’acheter dans les villes et villages. L’eau des sources est à traiter avec des pastilles
purifiantes. Le thé est servi lors des repas.
Le transport des bagages
Chaque participant se déplace dans la journée avec un sac à dos léger, portant seulement ses affaires personnelles
nécessaires à la journée (gourde, appareil photo, vêtements de protection, etc.). Le reste de l’équipement est confié aux
porteurs ou transporté par véhicules ou animaux jusqu’à l’étape du soir.
Ouzbékistan
Les devises
La monnaie locale est le sum (UZS). Cours indicatif : 1 = 2 300 UZS environ (1 000 UZS = 0,43 ).
Les euros sont acceptés dans tous les lieux officiels (hôtels.).
Le dollar est encore très prisé par les commerçants. Mais ils acceptent très volontiers les euros.

Tadjikistan
Les devises
La monnaie locale est le somoni (TJS). Cours indicatif : 1 = 6 TJS environ.
Les euros sont acceptés dans tous les lieux officiels (hôtels.).
Le dollar est encore très prisé par les commerçants. Mais ils acceptent très volontiers les euros.
L'accès sur place
Ouzbékistan
Les vols
Au départ de Paris

Vols à destination de Tashkent : Au printemps et à l'automne, les vols de la compagnie Uzbek Airways font escale à Urgench. Avec les autres compagnies (Aéroflot via Moscou ou Turkish via Istanbul), l'arrivée se fait obligatoirement à Tashkent. file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (6 sur 21)20/09/11 10:01 Vols à destination de Urgench : Vol internationaux Paris - Urgench directs au printemps et à l'automne sur la compagnie Uzbek Airways. Le reste de l'année, vols via Tashkent. Dans ces cas là, vous devez récupérer vos bagages et faire les formalités douanières pour enregistrer à nouveau sur le vol Tashkent - Urgench. Le vol Tashkent - Urgench est toujours assuré par la compagnie Uzbek Airways. Il existe deux vols, un tôt le matin et un le soir. Dans le cas d'arrivée en milieu de nuit à Tashkent, nous prévoyons un transfert aéroport/hôtel et une nuit d'hôtel. Dans le cas de vols matinaux, nous prévoyons un petit déjeuner avant de prendre le vol pour Urgench. Si vous devez passer plusieurs heures à Tashkent avant de prendre le vol pour Urgench (vol du soir), nous organisons une visite de Tashkent. Les vols domestiques Tashkent - Urgench ne se réservent pas à l'avance. Nous devons émettre les billets en fonction des places disponibles lors de votre inscription. Il peut arriver que nous empruntions le vol Tashkent-Nukus. Transfert de 2 h 30 pour revenir à Khiva. Si vous choisissez de prendre votre aérien international par vous-même, vous devez vous assurer que votre vol arrive bien à Urgench. A défaut, nous pouvons vous réserver le vol Tashkent - Urgench. Merci de nous le signaler lors de votre inscription.
Tadjikistan
Les vols
Au départ de Paris
En cas de vol sur Douchanbé, vol Paris - Douchanbé AR sur les lignes régulières de la compagnie Air Baltic via Riga
(attention, repas payants sur ces vols, voir détails sur la fiche du voyage).
A prévoir avant le départ
Ouzbékistan
Les formalités administratives
— Formalités consulaires pour les ressortissants français, belges et suisses :
- un passeport valide six mois après la date de retour de votre voyage ;
- un ou plusieurs visa(s), selon le voyage choisi.
Attention ! pour les ressortissants algériens, les formalités sont plus complexes, merci de vous renseigner auprès de
Visas Express.
NB :
lors de votre inscription, vous devez nous adresser une photocopie des pages de votre passeport, indispensable
pour l’émission des billets des vols intérieurs et/ou l’achat des billets de train.
Seul le visa kirghiz peut être obtenu sur place à votre arrivée à l’aéroport de Bichkek. Tous les autres visas doivent être
obtenus impérativement avant votre départ de France.

Dans les pas
de Tamerlan T728
L’empire
des grands khans T723
• Ouzbékistan, légendes
visa collectif obtenu par
de la steppe T7VA
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (7 sur 21)20/09/11 10:01 • Monts et merveilles
d’Orient T762
La montagne
tadjik valablesimple entrée
aux cent lacs T70Y
Les monts Fanskye
Le grand tour
du Chimtarga T7BY
Pamir : terre secrète du
Badakhshan T7FQ
+ permis spécial GBAO
Steppes
et cités impériales T729
8 à 15 jours
Aventure nomade
T75R
Tien Shan
et terre kirghize
Pic Lénine X809
La haute route des
monts Célestes T737
Mustagh Ata X811
Simple entrée : vous franchissez la frontière une seule fois à l’aéroport d’arrivée. Double entrée : vous franchissez la frontière deux fois (en revenant, par exemple, du Tadjikistan). Vous voyagez avec des enfants Les enfants sont soumis aux mêmes obligations de passeport que les adultes, décrites ci-dessus. A noter : l’inscription des enfants sur le passeport de leurs parents est désormais impossible, les mineurs doivent être titulaires d’un passeport individuel. La possession de ce document, en cours de validité, est suffisante pour permettre au mineur de sortir du territoire français. Comment obtenir votre visa ouzbek
Depuis le 12 mars 2010, le consulat n’accepte que les demandes avec les formulaires électroniques complétés sur le

saisie se trouve directement sur le site de l’ambassade. Attention ! le formulaire doit être complété en anglais. file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (8 sur 21)20/09/11 10:01 Consulat d’Ouzbékistan, 22, rue d’Aguesseau, 75008 Paris. Tél. : 01 53 30 03 53. Fax : 01 53 30 03 54.
Renseignements téléphoniques après 15 heures : 01 53 30 03 55.
Pièces à fournir pour obtenir votre visa ouzbek :
• Passeport en cours de validité six mois au minimum après le retour.
• Un exemplaire du formulaire électronique de demande de visa (voir ci-dessus).
• Une photo récente par personne.
• Une attestation de voyage, que nous vous fournirons à votre inscription.
Comment obtenir votre visa tadjik

Il n’y a pas de représentation en France. La seule adresse est :
Ambassade du Tadjikistan Bd Général St Jacques 16 1050 Bruxelles. Téléphone : 00322 640 69 33
Site web : http://www.taj-emb.be/ - Adresse email : taj-emb@edpnet.be
Pièces à fournir pour obtenir votre visa tadjik :
• Un passeport en cours de validité six mois au minimum après le retour.
• Deux formulaires de demande de visa. Vous pouvez les télécharger sur les sites de l’ambassade et de Visas Express.
• Une attestation de voyage précisant la durée du séjour au Tadjikistan et les lieux principaux visités.
• Deux photos d’identité.
• 1 Copie des pages d’identité du passeport

Permis GBAO (uniquement pour le circuit T7FQ Pamir : haut Badakshan)

Ce permis est nécessaire pour se rendre dans la province de Khorog. Merci d’indiquer cette localité dans le formulaire
de demande de visa à la question N°15.

Comment obtenir votre visa kirghiz
L’ambassade, située à Bruxelles, ne traite aucune demande de visa par courrier.
Il faut soit s’y rendre directement,

Ambassade de la République kirghize : 47, rue de l’Abbaye, 1050 Bruxelles. Tél. : (00 32 2) 648 95 04. Fax : (00 32 2) Pièces à fournir pour obtenir votre visa kirghiz : • Un passeport en cours de validité six mois au minimum après le retour. • Le formulaire joint à votre facture d’inscription dûment complété. • Une photo d’identité. • Une photocopie de l’avis de virement des frais consulaires. Règlement des frais consulaires par virement uniquement (coordonnées bancaires sur Bon à savoir
— L’ambassade du Kazakhstan en France délivre aussi des visas pour le Kirghizstan. Mais elle réclame une
invitation envoyée par le prestataire, ce qui complique inutilement les démarches d’obtention du visa. Nous
déconseillons cette solution.
— Il est possible de prendre votre visa à l’arrivée à l’aéroport de Bichkek. Coût des frais consulaires : 70 USD. Mais
comme nous ne pouvons pas faire attendre l’ensemble du groupe, vous pouvez être contraint de prendre un taxi
pour rejoindre l’hôtel. Coût indicatif à votre charge 20 à 30 USD.

Comment obtenir votre visa kazakh
Ambassade du Kazakhstan : 59, rue Pierre-Charron, 75008 Paris. Tél. : 01 45 61 52 00/52 06. Fax : 01 45 61 52 01,

Pièces à fournir pour obtenir votre visa kazakh :
• Un passeport en cours de validité six mois au minimum après le retour.
• Un exemplaire du formulaire de demande de visa par personne, que nous vous fournirons lors de votre nscription. •
Une photo récente par personne.
• Une attestation de voyage, que nous vous fournirons à votre inscription.
• Une invitation de notre prestataire : nous vous la ferons suivre un mois avant le départ.
Comment obtenir votre visa chinois
La république populaire de Chine a ouvert un centre de visa, 117 av. des Champs-Elysées ,75008 Paris, ouvert du lundi

Strasbourg. Pièces à fournir pour obtenir votre visa chinois : • Un passeport en cours de validité six mois au minimum après le retour. • Un exemplaire du formulaire de demande de visa par personne, que nous vous fournirons lors de votre inscription. • Une photo récente par personne. • Une attestation de voyage, que nous vous fournirons à votre inscription. file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (9 sur 21)20/09/11 10:01 Notre conseil Si vous choisissez de demander votre visa vous-même, nous vous invitons à vérifier les informations ci-dessus auprès des autorités consulaires. Nous vous recommandons de faire appel à un organisme spécialisé type Visas Express, afin de garantir les délais de délivrance de votre visa.
— Pour les autres nationalités, se renseigner auprès des autorités consulaires concernées dans votre pays.
Tadjikistan
Les formalités administratives
Pour les circuits Ouzbékistan-Tadjikistan, veuillez vous reporter au tableau récapitulatif des formalités Ouzbékistan. Formalité pour le circuit au Tadjikistan "Pamir, terre secrète du Badakchan"
— Formalités consulaires pour les ressortissants français, belges et suisses :
• un passeport valide six mois après la date de retour de votre voyage ;
• un ou plusieurs visa(s), selon le voyage choisi.
Attention ! pour les ressortissants algériens, les formalités sont plus complexes, merci de vous renseigner auprès de
Visas Express.

Comment obtenir votre visa tadjik
Il n'y a pas de représentation en France. La seule adresse est :
Ambassade du Tadjikistan Bd Général St Jacques 16 1050 Bruxelles. Téléphone : 00322 640 69 33
Site web : http://www.taj-emb.be/ Adresse email : taj-emb@edpnet.be
Pièces à fournir pour obtenir votre visa tadjik :
• Un passeport en cours de validité six mois au minimum après le retour (envoi du passeport obligatoire, le visa sera
apposé sur l’une des pages).
• Deux formulaires de demande de visa. Vous pouvez les télécharger sur les sites de Visas Express.
• Une attestation de voyage précisant la durée du séjour au Tadjikistan et les lieux principaux visités.
• Deux photos d’identité.
• Une copie des pages d’identité du passeport.
Notre conseil Si vous choisissez de demander votre visa vous-même, nous vous invitons à vérifier les informations ci-dessus auprès des autorités consulaires. Nous vous recommandons de faire appel à un organisme spécialisé type Visas Express, afin de garantir les délais de délivrance de votre visa.
Permis GBAO (indispensable seulement pour le circuit T7FQ Pamir, Haut Badakshan)

Ce permis est nécessaire pour se rendre dans la province de Khorog. Merci d'indiquer cette localité dans le formulaire
de demande de visa à la question N°15.
— Pour les autres nationalités, se renseigner auprès des autorités consulaires concernées dans votre pays. Ouzbékistan
La santé
Vaccins
Aucun vaccin n’est obligatoire pour ces destinations. Nous vous conseillons cependant d’être à jour sur les vaccinations
classiques : diphtérie, tétanos, poliomyélite, fièvre typhoïde, hépatite A.
Pour certains sujets à risque : hépatite B, rage.
A noter : la vaccination contre la fièvre jaune est inutile (pas de fièvre jaune en Asie), mais est exigée pour toute
personne venant d’Afrique ou d’Amérique tropicale
.

Dentiste et médecin

Nous vous recommandons d'effectuer une visite de contrôle avant votre départ.
Pour plus d'informations sur les précautions à prendre au plan de la santé, vous pouvez consulter le site Internet du

Tadjikistan
La santé
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (10 sur 21)20/09/11 10:01
Vaccins
Aucun vaccin n’est obligatoire pour ces destinations. Nous vous conseillons cependant d’être à jour sur les vaccinations
classiques : diphtérie, tétanos, poliomyélite, fièvre typhoïde, hépatite A.
Pour certains sujets à risque : hépatite B, rage.
A noter : la vaccination contre la fièvre jaune est inutile (pas de fièvre jaune en Asie), mais est exigée pour toute
personne venant d’Afrique ou d’Amérique tropicale
.

Dentiste et médecin

Nous vous recommandons d'effectuer une visite de contrôle avant votre départ.
Pour plus d'informations sur les précautions à prendre au plan de la santé, vous pouvez consulter le site Internet du

Acclimatation et traitement préventif du mal d’altitude
Nous concevons nos itinéraires en respectant le mieux possible les paliers d’acclimatation ; cependant, les contraintes
du pays peuvent exiger une montée brusque. Les voyages au Tadjikistan se déroulant pour certains au moins en partie
à une altitude élevée, il est recommandé d’en parler avec votre médecin si vous n’avez pas d’expérience préalable du
voyage en altitude ou si vous avez une sensibilité particulière à l’altitude. Le cas échéant, il peut être recommandé
d'envisager un traitement préventif au mal d’altitude (type Diamox) ou de vérifier votre capacité à évoluer en altitude
(consultations spécialisées en hôpital). Pour plus d’information, vous pouvez vous reporter à la brochure éditée par

Vous préparer à partir
Préparation physique
Pour profiter pleinement de votre voyage, n'oubliez pas d'entretenir votre forme une fois par semaine en marchant (15
km environ)si possible sur un parcours avec dénivelée (250 m/h) ou en pratiquant une activité sportive (1 h à 1h30).
Votre pharmacie individuelle
Celle-ci sera validée avec un médecin en tenant compte du terrain d’aventure et de l’éloignement propres à ce voyage.
Elle contiendra :
— Un antalgique.
— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
— Un antibiotique à large spectre.
— Un antispasmodique, un antidiarrhéique, un antiseptique intestinal, un antivomitif.
— Des pansements et double peau, des compresses, de la bande adhésive, du Steristrip, du tulle gras.
— Un antiseptique.
— De la crème solaire et de la Biafine.
— Des pastilles pour purifier l’eau.
— En complément : collyre, répulsif contre les moustiques, pince à épiler, somnifère léger et/ou boules Quies,
veinotonique, vos médicaments personnels.
— Si indiqués dans la fiche pays (chapitre “santé”) : traitements pour l’altitude (type Diamox) et contre le paludisme.
Votre guide Allibert disposera également d’une trousse de secours.
Votre équipement
L’ensemble de vos affaires est réparti entre un sac à dos porté pendant la marche et un sac de voyage avec cadenas
transporté par l’équipe logistique sur place.
Astuce : nous vous conseillons de prendre votre duvet en bagage cabine et de mettre vos chaussures de randonnée à
vos pieds. Votre départ en trekking en sera facilité en cas de retard d’acheminement des bagages.
Equipement de base
— Des sous-vêtements respirants (séchage rapide).
— Une veste en polaire type Polartec (si possible coupe-vent) ou Wind Pro (excellent rapport poids/isolation).
— Une veste imperméable et respirante en Goretex.
— Des pantalons de trek.
— Un collant
— Un bonnet.
— Une casquette ou un chapeau.
— Des lunettes de soleil (indices 3 minimum et 4 pour la haute montagne).
— Une paire de gants.
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (11 sur 21)20/09/11 10:01 — Une cape de pluie.
— Une gourde (ou gourde poche à eau, pipette).
Chaussures et matériel technique

— Des chaussures légères, aérées, avec une bonne adhérence sur les différents terrains. (Exemples dans la gamme X-
Hiking de Salomon : Epic Cabrio , Elios).
— Des chaussures imperméables, à tige montante et semelle offrant une bonne adhérence, type Contagrip ou Vibram.
(Exemple dans la gamme Trekking Salomon : la Quest GTX).

— Une lampe frontale.
Exemple chez Petzl : la Tikka Plus.
— Des bâtons de marche télescopiques.
Couchage
— Pour davantage de confort : si vous possédez un matelas autogonflant de type Thermarest, n’hésitez pas à
l’emporter.
— Un sac de couchage :
• pour les mois de juin, septembre et octobre : température de confort – 5 °C/– 10 °C ;
• pour les mois de juillet et août : température de confort + 5/0 °C.
Bagages
— Un sac à dos équipé de bretelles larges et d’une armature anatomique réglable, d’une contenance de 25 à 30 litres,
pour vos affaires de la journée.
Exemple chez Millet : le Hiker 38.
— Un sac de voyage de 80 à 100 litres, souple, transporté la journée par l’équipe de portage ou par véhicule.
Divers
— Des vêtements de rechange.
— Un maillot de bain.
— Une paire de lacets de rechange.
— Une trousse de toilette et une serviette de bain.
— Du papier toilette.
— Des serviettes humidifiées type lingettes.
— Un couteau de poche (en soute !).
— Quelques sachets plastiques pour protéger vos affaires.
— Une aiguille et du fil.
— Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance,
d’assistance.
Prêt partez !
Séduit par ce voyage ? Pour concrétiser vos envies, il vous suffit de nous contacter.
Par Internet

Découvrez nos destinations et faites votre choix en vous appuyant sur nos fiches techniques.
Avantages :
— Réservez et payez votre voyage en ligne (paiement 100 % sécurisé).
— Frais de dossier (20 ) offerts.
— Préparez votre départ grâce à nos rubriques “Allibert pratique” et “conseils de guides”.
Pour vous inscrire :
— Sélectionnez votre voyage et cliquez sur “réserver”.
— Choisissez votre départ et indiquez le nombre de participants.
— Indiquez vos prestations supplémentaires.
— Saisissez vos coordonnées bancaires pour régler les 30 % d’acompte nécessaires à l’inscription.
— Terminez votre réservation en complétant les informations sur votre niveau sportif.
Vous recevrez automatiquement un accusé de réception de votre règlement, qui sera débité après validation de votre
dossier par un conseiller en voyages.
Dans nos agences

Auprès de l’un de nos conseillers.
Par téléphone
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (12 sur 21)20/09/11 10:01 En France : 04 76 45 50 50.
En Belgique : 02 526 92 90.
En Suisse : 022 849 85 51.
Nos conseillers en voyages répondent à vos questions, vous confirment la disponibilité des places pour votre voyage et
les tarifs, vérifient les disponibilités des Services Plus (départ de province, hébergement individuel, extensions, etc.).
Vous hésitez encore ? Vous pouvez préréserver votre voyage, sans engagement, pendant une période donnée.
A noter

— Frais de dossier offerts (15 ) pour toute inscription effectuée à plus de trois mois du départ.
— Découvrez nos bons plans à l’aéroport pour les hôtels et les parkings dans notre rubrique “Allibert pratique” sur notre

La sécurité
Ouzbékistan
La sécurité en Ouzbékistan
La délinquance a tendance à augmenter dans les grandes villes du pays, en raison de la pauvreté et de la présence de
plus en plus grande de la mafia turque. Cependant, l’Ouzbékistan reste un pays sûr même pour ceux qui voyagent
seuls par les moyens locaux, et les précautions d’usage concernant les pickpockets sont suffisantes.
Les troubles apparus au printemps 2010 sur la frontière kirghize et la région du Ferghana (partie orientale de
l’Ouzbékistan) n’ont pas d’incidence sur le reste du pays.
Suivez les conseils de votre guide, votre voyage n’en sera que plus agréable.
Tadjikistan
La sécurité au Tadjikistan
La sécurité au Tadjikistan est bonne, mais le pays connaît une hausse de la délinquance dans les lieux les plus
touristiques des villes, comme des vols à la tire. Nos voyages se déroulent principalement en pleine nature dans des
lieux calmes. Evitez tout de même de faire étalage de richesse ou de transporter de grosses sommes d’argent.
Suivez les conseils de votre guide, votre voyage n’en sera que plus agréable.
La sécurité
Aucune région du monde, aucun pays, ne peut être considéré comme étant à l'abri de risques pour les biens ou les personnes. En voyage, les sources de risque sont multiples : géophysique, transport, état sanitaire, criminalité ordinaire ou encore terrorisme. Nous nous engageons à identifier et à évaluer les risques liés aux voyages que nous proposons. Ainsi nous suivons en permanence l'actualité spécialisée : recherches personnelles, veille permanente des différents sites gouvernementaux, abonnement au flux d'information Sécurité sans frontières. Ces informations sont complétées et croisées par un échange continu avec nos spécialistes de régions, nos équipes locales, nos collègues voyagistes (au sein de l'association ATT-ATR et au-delà). Enfin, nous conduisons régulièrement des "missions sécurité", nous rendant sur place afin de rencontrer les conseillers de nos ambassades, les autorités locales, les spécialistes sécurité.Nous nous engageons également à vous informer de possibles risques sécuritaires, de manière transparente, sans nous laisser influencer par des facteurs parasites (économie, etc.), au mieux de nos connaissances. Il est cependant essentiel de rappeler que nous ne pouvons nous substituer à votre propre décision. En présence de risque avéré, nous nous réservons donc le droit de : — renforcer notre encadrement (pour les circuits accompagnés) ; — modifier l'itinéraire de nos circuits pour contourner une zone jugée risquée ; — fermer un circuit ou une destination pour une période plus ou moins longue lorsque nous estimons que le niveau de risque n'est pas acceptable. Votre sécurité et votre plaisir restent notre première priorité. Services Plus Allibert
Supplément hébergement en tente individuelle pendant le trekking : 90 Chambre individuelle : le nombre limité de chambres disponibles dans les maisons d’hôte ne nous permet pas de vous proposer un hébergement en chambre individuelle pour ce circuit. Départ de province : si vous optez pour un départ de province, en fonction de la ville et des horaires d'arrivée de l'ensemble du groupe (Tashkent ou Urgench), vous pouvez être amenés à passer plusieurs heures à Tashkent avant de file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (13 sur 21)20/09/11 10:01 prendre votre vol pour Urgench. Nous pouvons organiser un accueil personnalisé et une visite de Tashkent. Coût 75 par personne. Ouzbékistan
Services Plus Allibert

Départs de province, Belgique ou Suisse

Pour tous les circuits en Ouzbékistan*, il est possible de partir soit directement, soit par préacheminement, de nombreux
aéroports de province.
Supplément* (en ) par rapport au tarif “départ de Paris” :
Mulhouse
Bordeaux
Marseille
Strasbourg
Toulouse
Bruxelles
Ce supplément inclut le réajustement du prix du billet et les frais de dossier. Si vos horaires sont différents de ceux du groupe, notre correspondant vous accueille à l’aéroport. Votre transfert aéroport/hôtel est pris en charge par Allibert. * Sous réserve de : - disponibilité au moment de la réservation ; - modification des accords avec la compagnie depuis la rédaction de cette fiche ; - la compagnie aérienne utilisée. Services Plus
Départ anticipé et retour différé
Sous réserve de disponibilité au moment de la réservation, vous pouvez choisir de partir avant le groupe et/ou de
rentrer plus tard. Il vous suffit de préciser les dates souhaitées lors de votre inscription. Dans le cas d’un départ anticipé
ou d’un retour différé, le rendez-vous ou la séparation avec le groupe se fait à l’hôtel dont les coordonnées sont
précisées sur votre convocation. Coût de la modification : 50 par personne.
A noter : ce coût ne comprend pas le supplément éventuel demandé par la compagnie aérienne pour le retour différé et/
ou le départ anticipé (si le vol modifié est dans une classe tarifaire supérieure à celle d’origine). Si vous souhaitez un
départ d’une ville de province et/ou un départ différent du groupe, il est donc essentiel de vous inscrire longtemps à
l’avance. Plus vous vous y prenez tard, moins vous aurez de chance d’avoir de la place et plus le supplément à payer
risque d’être élevé.

Tadjikistan
Services Plus Allibert

Départs de province, Belgique ou Suisse

Pour tous les circuits au Tadjikistan*, il est possible de partir soit directement, soit par préacheminement, de nombreux
aéroports de province.
Supplément** par rapport au tarif “départ de Paris” :
Mulhouse
Bordeaux
Marseille
Strasbourg
Toulouse
Bruxelles
* Sous réserve de : - disponibilité au moment de la réservation ; - modification des accords avec la compagnie depuis la rédaction de cette fiche ; - la compagnie aérienne utilisée. ** Ce supplément inclut le réajustement du prix du billet et les frais de dossier. Si vos horaires sont différents de ceux du groupe, notre correspondant vous accueille à l’aéroport. Votre transfert aéroport/hôtel est pris en charge par Allibert. Services Plus
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (14 sur 21)20/09/11 10:01 Départ anticipé et retour différé
Sous réserve de disponibilité au moment de la réservation, vous pouvez choisir de partir avant le groupe et/ou de
rentrer plus tard. Il vous suffit de préciser les dates souhaitées lors de votre inscription. Dans le cas d’un départ anticipé
ou d’un retour différé, le rendez-vous ou la séparation avec le groupe se fait à l’hôtel dont les coordonnées sont
précisées sur votre convocation. Coût de la modification : 50 par personne.
A noter : ce coût ne comprend pas le supplément éventuel demandé par la compagnie aérienne pour le retour différé et/
ou le départ anticipé (si le vol modifié est dans une classe tarifaire supérieure à celle d’origine). Si vous souhaitez un
départ d’une ville de province et/ou un départ différent du groupe, il est donc essentiel de vous inscrire longtemps à
l’avance. Plus vous vous y prenez tard, moins vous aurez de chance d’avoir de la place et plus le supplément à payer
risque d’être élevé.

Ouzbékistan
Au cœur de l’Asie centrale, l’Ouzbékistan a été le témoin de plusieurs civilisations qui ont bouleversé le monde : civilisation romaine, empires de Gengis Khan, de Tamerlan et des tsars. Si Samarcande, Boukhara ou Khiva évoquent aussitôt la route de la Soie, ces villes abritent également parmi les plus splendides édifices d’Asie centrale. Et le reste du pays regorge d’antiques citadelles du désert et de merveilles naturelles largement méconnues, sans oublier les bazars étourdissants. Partir en trekking en Ouzbékistan, c’est mettre ses pas dans ceux d’Alexandre le Grand pour s'émerveiller devant Samarcande, et dans ceux de Marco Polo, le plus grand des voyageurs, pour arpenter la route de la Soie et découvrir cette mosaïque de cultures, ce pays de rêve. Population
Superficie
Capitales
Villes principales
Samarcande, Boukhara, Ourguentch, Andijan. pic anonyme, anciennement pic du XXIIe-Congrès-du-Parti-Communiste (chaîne du Point culminant
ouzbek (off.), russe, tadjik (Samarcande et Boukhara), karakalpak. Religions
par rapport à la France, trois heures de plus d’avril à octobre, quatre heures de plus de Décalage horaire
Géographie
Le pays a des frontières avec le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, l’Afghanistan et le Turkménistan. C’est, avec
le Liechtenstein, le seul Etat au monde à être doublement enclavé, c’est-à-dire qu’il faut traverser au moins deux autres
Etats pour avoir un accès à l’océan.
Ce pays de la taille de l’Espagne est partagé entre la plaine désertique – le désert de Kizil Kum, l’un des déserts les
plus étendus de l’Asie centrale, couvre une grande partie du territoire à l’ouest de l’Ouzbékistan, une partie du désert du
Karakoum traverse également le pays au sud-ouest - et les bassins et oasis.
Au regard de ses voisins Tadjikistan, Kirghizistan ou Afghanistan, l’Ouzbékistan fait plutôt figure de pays de basses
terres. Les trois quarts du territoire sont constitués par des plaines et des plateaux steppiques dont les altitudes oscillent
de quelques dizaines à quelques centaines de mètres d’altitude. Même si le point culminant du pays atteint 4 643 m
dans la chaîne du Gissar, l’Ouzbékistan ne possède que les terminaisons occidentales les moins vigoureuses des
puissantes chaînes du Tian shan et du Pamir.
Climat
L’Ouzbékistan peut se découvrir toute l’année. En hiver, voyages possibles dans les régions de Khiva, Boukhara et
Samarcande, où il y a peu de visiteurs, contrairement à l’été (températures diurnes de 0 à – 15 °C et froid sec). Le
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (15 sur 21)20/09/11 10:01 printemps et l’automne sont les périodes les plus favorables : le ciel est bien dégagé et la luminosité extraordinaire
(températures fraîches en soirée, mais agréables le jour). L’été, chaleur sèche plutôt bien supportable (températures de
30 à 35 °C).
Economie
L’économie, après avoir vécu de durs moments à la chute de l’URSS, va de mieux en mieux. L’Ouzbékistan possède
d’importantes réserves d’or (septième producteur au monde), de cuivre, de gaz, de charbon, d’argent, d’uranium et de
pétrole. De plus, le pays est le quatrième producteur et le deuxième exportateur de coton au monde. Le P.I.B. de
l’Ouzbékistan est de 33 milliards de dollars US (2009).
De potentiels investissements par la Chine et la Russie dans le secteur pétrolifère et gazier du pays vont fort
probablement faire augmenter le taux de croissance économique. Le secteur financier russe se montre de plus en plus
intéressé par les industries minières, pétrolifère et des télécommunications ouzbeks. La Russie reste le principal
partenaire économique de l’Ouzbékistan achetant 19,1 % de ses exportations.
Société
L’Ouzbékistan est le pays le plus peuplé d’Asie centrale avec près de 28 millions d’habitants. Les Ouzbeks, peuple de
langue turque, constituent près de 72 % de la population, les Russes 8,3 %, les Tadjiks 4,7 %, les Kazakhs 4 %, les
Tatars 4 %, les Karakalpaks 1,9 %, les Coréens 1,1 %, et enfin quelques Kirghizes et Meskhètes.
La langue officielle du pays est l’ouzbek, parlée par 65 % de la population. Le russe, principalement à Tachkent et dans
les grandes villes, reste une importante langue de communication. Le tadjik et le karakalpak sont également largement
utilisés localement. La religion musulmane est majoritaire (près de 90 % de la population) ; elle est très libérale (la
consommation d’alcool est tout à fait libre). Les autres religions représentées sont l’orthodoxie (9 %), le judaïsme, le
luthérianisme, le catholicisme et l’église baptiste. Le pays est officiellement laïque.
Quels sont les souvenirs intéressants à rapporter ?
Caviar, vodka et artistes peintres qui œuvrent sur les trottoirs représentent de bons souvenirs. Les tapis d’Asie centrale
viennent du Turkménistan. Nous vous conseillons de les acheter de préférence à Boukhara. En règle générale, les villes
d’Ouzbékistan sont les lieux les plus propices pour le shopping : broderies, céramiques, objets en bois sculpté, etc.
Y a-t-il une tradition de marchandage en Asie centrale ?
Les pays d’Asie centrale sont musulmans. Le marchandage fait donc partie intégrante de la culture. Il y a une très forte
notion d’échange dans cette pratique. Nous vous conseillons de baisser le prix de 20 à 30 % en règle générale.
Puis-je recharger mon appareil photo numérique ou mon caméscope ?
Prises de courant en 220 V dans toutes les villes. Normes européennes. Prévoir une autonomie suffisante car il n’est
pas possible de recharger les batteries pendant les treks.
Quelques mots utiles
L’Asie centrale est une région multilingue. Mais le russe est toujours la langue du gouvernement et des académies.
C’est pourquoi la langue la plus utile à connaître pour un voyageur reste le russe. Apprendre quelques mots clés en
russe vous permettra de gagner le respect de vos interlocuteurs et de faciliter vos échanges avec la population
rencontrée. Alors n’hésitez pas à faire l’effort d’utiliser les expressions suivantes :
Bonjour : zdrastvuyte.
Comment allez-vous ? : kak dila ?
Ça va : kharasho.
Merci : spasiba.
S’il vous plaît : pashalsta.
Santé : nasdrovie.
Je m’appelle… : minya zavut…
Au revoir : da svidaniya.
Oui : da. Non : niet.
Vous pouvez demander à votre guide comment les prononcer… Votre voyage n’en sera que plus riche ! Et puis souriez,
c’est souvent le meilleur moyen d’avoir de bons contacts !
Sites Internet


Bibliographie
Guides

Asie centrale, Lonely Planet.
Asie centrale, Objectif Aventure, Arthaud. Traite de l’Ouzbékistan et du Kirghizstan.
Ouzbékistan, Olizane.
Récits, littérature
Petit Voyage d’Alma-Ata à Achkhabad, Bernard Chambaz, Seuil.
L’Empire du vent, Stanley Stewart, Hoëbeke.
Djamilia, Tchinguiz Aïtmatov, Folio Gallimard.
Au fil des routes de la Soie, Chemins d’étoiles n° 11, Transboréal, septembre 2003.
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (16 sur 21)20/09/11 10:01 Asie centrale champ de guerres, Ahmed Raschid, Autrement.
Le Devisement du monde (2 tomes), Marco Polo, La Découverte.
Des monts Célestes aux sables Rouges, Ella Maillart, Payot voyageurs.
Vers Samarcande et Le Vent des steppes, Bernard Ollivier, Phébus.
Ouvrages illustrés
Samarcande, Boukhara, Khiva, Pierre Chuvin et Gérard Degeorge, Flammarion.
Asie centrale, visions d’un familier des steppes, René Cagnat, Transboréal.
Huang Shan, Marc Riboud, Flammarion.
Carnets de steppes, à cheval à travers l’Asie centrale, Priscilla Telmont et Sylvain Tesson, Glénat.
Carte
Central Asia, 1/1 750 000, Gizi Map.
Tadjikistan
Le Tadjikistan est un pays d’histoire. Sa terre a vu la gloire des empires qui se sont succédé entre le Moyen-Orient, l’Asie centrale et l’Inde : la Perse achéménide, l’empire d’Alexandre le Grand et de ses successeurs séleucides, le royaume gréco-bactrien, les empires kouchan, hephtalite, arabe et finalement l’Union soviétique. Petit pays enclavé d’Asie centrale, sans aucun accès à la mer, le Tadjikistan est dominé par une des chaînes de montagnes les plus hautes du monde, un paradis pour les randonneurs. 7,3 millions d’habitants (62 % Tadjiks, 23 % Ouzbeks, 8 % Russes et Ukrainiens, Kirghiz Population
Superficie
Capitale
Villes principales
Points culminants
pic Ismail Samani (pic du Communisme 7 495 m). Religions
islam sunnite (90 %), minorité de chiites ismaéliens (dans le Pamir, 5 %), orthodoxie. par rapport à la France, trois heures de plus d’avril à octobre, quatre heures de plus de Décalage horaire
Géographie
Le Tadjikistan est le plus petit pays de l’Asie centrale par la superficie. 93 % du territoire tadjik sont constitués de
montagnes, et plus de la moitié du territoire se trouve à une altitude supérieure à 3 000 m. Les montagnes abritent de
nombreux glaciers ; le plus grand, le glacier Fedtchenko, dans le Haut-Badakchan, a une superficie de 700 km2 et est le
plus grand glacier au monde en dehors des régions polaires. Le pays a des frontières communes avec le Kirghizstan,
au nord, la Chine, à l’est, l’Afghanistan, au sud, et l’Ouzbékistan, à l’ouest et au nord-ouest. Trois chaînes parallèles
appartenant aux Tian shan occidentales séparent les terres basses du nord (vallée fertile du Fergana) et du sud (vallées
du Kafirnigan et du Vakhch). Le réseau hydrographique s’articule autour de deux grands fleuves, le Syr-Daria et l’Amou-
Daria.
Climat
Au Tadjikistan, l’été, de mi-juin à septembre, est la meilleure période pour voyager, en évitant les chutes de neige et le
froid intense. Le temps peut cependant être très variable avec alternance de périodes chaudes et orageuses et
d’épisodes pluvieux.
Economie
Lors de son accession à l’indépendance, le Tadjikistan était la plus pauvre des républiques d’URSS, et, suite à la guerre
civile de 1992-1997, c’était même l’un des pays les plus pauvres au monde. Les sources de revenu, liées à l’exportation
du coton et de l’aluminium, sont précaires et rendent l’économie vulnérable aux cours du marché.
L’économie du Tadjikistan s’est pourtant considérablement redressée depuis la guerre civile. Selon la Banque mondiale,
le PIB a augmenté en moyenne de 9,6 %. Cependant, 20 % de la population vivent toujours sous le seuil de pauvreté
absolue d’1,25 dollar US par jour.
Le Tadjikistan est une république indépendante. Le Président est élu au suffrage universel pour un mandat de sept ans,
renouvelable une fois seulement. Le Premier ministre est nommé par le Président. Le conseil des ministres est nommé
par le Président, approuvé par le Parlement.
Société
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (17 sur 21)20/09/11 10:01 Depuis le début des années 90, le pays connaît une importante explosion démographique avec un taux de croissance
de 1,9 % (2009), une population relativement jeune avec presque 40 % en dessous de l’âge de 14 ans et un indice de
fécondité qui monte à quatre enfants par femme. La population du Tadjikistan est avant tout rurale avec 24 %
seulement d’urbains.
Quatre groupes ethniques forment la population du Tadjikistan : les Tadjiks, les Ouzbeks, les Russes et les Kirghizes.
Y a-t-il une tradition de marchandage ?
Les pays est musulman. Le marchandage fait donc partie intégrante de la culture. Il y a une très forte notion d’échange
dans cette pratique. Nous vous conseillons de baisser le prix de 20 à 30 % en règle générale.
Que doivent prévoir les amateurs de photos ?
Prises de courant en 220 V dans toutes les villes. Normes européennes. Prévoir une autonomie suffisante car il n’est
pas possible de recharger les batteries pendant les treks.
Quelques mots utiles
Le tadjik est une langue officielle, mais le russe est toujours la langue du gouvernement et des académies. C’est
pourquoi la langue la plus utile à connaître pour un voyageur reste le russe. Apprendre quelques mots clés en russe
vous permettra de gagner le respect de vos interlocuteurs et de faciliter vos échanges avec la population rencontrée.
Alors n’hésitez pas à faire l’effort d’utiliser les expressions suivantes :
Bonjour : zdrastvuyte.
Comment allez-vous ? : kak dila ?
Ça va : kharasho.
Merci : spasiba.
S’il vous plaît : pashalsta.
Santé : nasdrovie.
Je m’appelle… : minya zavut…
Au revoir : da svidaniya.
Oui : da. Non : niet.
Vous pouvez demander à votre guide comment les prononcer, votre voyage n’en sera que plus riche ! Et puis souriez,
c’est souvent le meilleur moyen d’avoir de bons contacts !
Sites Internet


Bibliographie
Guides

Asie centrale, Lonely Planet.
Récits, littérature
Petit Voyage d’Alma-Ata à Achkhabad, Bernard Chambaz, Seuil.
L’Empire du vent, Stanley Stewart, Hoëbeke.
Djamilia, Tchinguiz Aïtmatov, Folio Gallimard.
Au fil des routes de la Soie, Chemins d’étoiles n° 11, Transboréal, septembre 2003.
Asie centrale champ de guerres, Ahmed Raschid, Autrement.
Le Devisement du monde (2 tomes), Marco Polo, La Découverte.
Des monts Célestes aux sables Rouges, Ella Maillart, Payot voyageurs.
Vers Samarcande et Le Vent des steppes, Bernard Ollivier, Phébus.
Ouvrages illustrés
Asie centrale, visions d’un familier des steppes, René Cagnat, Transboréal.
Huang Shan, Marc Riboud, Flammarion.
Carnets de steppes, à cheval à travers l’Asie centrale, Priscilla Telmont et Sylvain Tesson, Glénat.
Carte
Central Asia, 1/1 750 000, Gizi Map.
Tourisme responsable
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (18 sur 21)20/09/11 10:01 Ouzbékistan

Une histoire de passion
Alors que nous avions interrompu nos voyages en Ouzbékistan en raison de problèmes politiques et de sécurité, Didier
Mille, notre responsable Asie Himalaya, rencontre Isrofil, notre actuel partenaire ouzbek. Rapidement séduit par le
personnage, Didier se laisse convaincre de relancer l’aventure dans ce pays en compagnie de cet homme attachant et
imaginatif. Allibert apporte alors son soutien financier pour développer la petite agence réceptive d’Isrofil. Des liens
privilégiés se sont tissés entre nos deux structures et nos groupes sont particulièrement bien accueillis. Très impliqué
dans la vie de son pays, Isrofil, né à Samarcande, a exploré les montagnes autour de sa ville natale pour dénicher des
hébergements très accueillants chez l’habitant.
Nos actions de tourisme responsable
Allibert a soutenu en 2005 et 2011 le projet d’Isrofil : installer des douches solaires et des toilettes à Bagdon, Tepakoul,
Taragay, Norata, Okhom, Forige et Ayoqtchin, sept villages ouzbeks situés sur la route de la Soie et lieux de passage
de certains de nos treks. Pour optimiser ce projet, et afin d’économiser l’énergie, ces douches et ces toilettes sont
construites avec des matériaux locaux afin d’éviter un entretien compliqué, et servent désormais aux trekkeurs comme
aux villageois.
Pour suivre toutes nos actions de tourisme responsable, rendez-vous sur notre site

Respect des us et des coutumes
Terre d’échanges et de passages, l’Asie centrale présente une grande diversité ethnique. Vous aurez l’occasion de
croiser une multitude de visages différents : turcs, slaves, chinois, méditerranéens, etc.
La religion majoritaire est l’islam. Sur une souche islamique sunnite majoritaire, cette religion reprend de l’importance et
de nombreux lieux du culte sont rouverts ou réaménagés. Toutefois il s’agit d’un islam très “laïc”. La consommation
d’alcool et de charcuterie est autorisée. Les femmes ne sont pas voilées. L’Eglise et l’Etat sont séparés. Mais le
brassage culturel est tel que de nombreuses autres communautés cohabitent : juifs, chrétiens russes orthodoxes,
catholiques romains, baptistes et luthériens évangélistes et quelques bouddhistes.
Voici quelques conseils pour respecter au mieux ces populations locales, leurs traditions, cultures et religions :
- Les codes vestimentaires varient à travers l’Asie centrale. En règle générale, portez une tenue de préférence longue et
ample, recouvrant genoux et épaules dans les lieux de culte.
- En trek, mesdames, évitez les maillots de bain deux pièces. Privilégiez le maillot une pièce bien couvrant.
- Retirez vos chaussures chaque fois que cela vous est demandé, à l’entrée de sites religieux, voire de maisons.
- Evitez certains contacts corporels comme caresser la tête d’un enfant ou serrer la main d’une femme.
- En couple, soyez discrets dans vos signes d’affection.
- Evitez d’être agressif ou de hausser la voix. question de dignité personnelle.
- Avant de prendre quelqu’un en photo, demandez-lui la permission.
- Ne distribuez jamais de stylos, bonbons et autres cadeaux aux enfants. Si vous souhaitez donner, il est préférable et
plus utile de faire un don à une organisation locale : association, école, dispensaire. Demandez à votre guide, qui vous
indiquera le lieu le plus approprié.
- Evitez également de distribuer des médicaments si vous n’êtes pas médecin.
Préservation de l’environnement
L’Ouzbékistan possède une faune très variée, dont le saïga, seule antilope eurasiatique et espèce très rare, et, en
montagne, le fameux léopard des neiges.
La steppe aride n’offre pas de végétation continue. La couverture végétale est limitée : on y trouve essentiellement
l’absinthe, le chiendent de Sibérie, et le saxaoul, un arbuste. Par contre, les piémonts du Pamir et du Tian Shan sont
très fertiles car recouverts du lœss déposé par les vents.
Pour conserver ce patrimoine naturel, essayons d’être des voyageurs responsables :
- Laissons les espaces naturels que nous traversons aussi propres que possible, y compris nos campements.
- Consommons de l’eau naturelle traitée avec des pastilles (type micropur) afin d’éviter les bouteilles plastique et de
minimiser la pollution.
- Evitons la cuisine au feu de bois, et évitons les feux d’agrément.
- Evitons de laisser les déchets de nos voyages dans les zones rurales, les villes petites et moyennes. Et rapatrions les
déchets difficilement triables et recyclable (piles, plastiques, lingettes…) dans les grandes villes.
- Evitons de trop nous approcher de la faune, il ne faut surtout pas oublier que nous sommes seulement invités dans
son propre territoire.
- Préservons la flore car celle-ci est la source de vie des animaux et des hommes.
- Evitons de prélever des objets archéologiques ou culturels à valeur historique ou symbolique unique.
- Economisons l’eau et évitons de souiller les points d’eau notamment avec les produits d’hygiène (savon, gel douche,
etc.).
- Evitons de rapporter des souvenirs qui font partie du patrimoine naturel.
- Economisons l’énergie en logeant chez l’habitant car quand nous bénéficions de l’électricité, c’est souvent une chance.
- Utilisons les toilettes parfois prévues dans les campements ; s’il n’y en a pas, éloignons-nous absolument des sources
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (19 sur 21)20/09/11 10:01 d’eau. Dans la nature, brûlons, sans risque d’incendie, notre papier hygiénique après usage. - Respectons les règles des parcs nationaux. Nous vous invitons par ailleurs à télécharger la charte éthique du voyageur : Comment participer à la préservation de l’environnement et au développement de la population locale de votre
destination ?

Etes-vous soucieux de l’effet de votre empreinte écologique ? Soyez partie prenante des actions associatives que nous
effectuons en collaboration avec Globetrekkeurs - démarche pour un tourisme responsable afin de préserver
l’environnement et de permettre le développement des populations locales.
Vous pouvez compenser le CO2 lié à votre transport aérien et participer à la réduction de l’effet de serre en versant un
montant symbolique à l’association Globetrekkeurs dont le but est de donner plus d’ampleur aux projets de
compensation menés par Allibert, notamment l’intégration des techniques d’architecture solaire passive et la formation
des artisans locaux dans le cadre du projet Himalaya indien en association avec le GERES. Si vous désirez y participer,
voici le montant de la compensation pour un vol aller-retour vers l’Ouzbékistan : Paris - Tachkent, 55 .
Vous pouvez également et de la même façon participer au développement social et humain de la population locale de

Un geste de votre part = un environnement mieux préservé et plus d’actions de tourisme responsable réalisées. Tadjikistan

Une histoire de passion
Alors que nous avions interrompu nos voyages en Ouzbékistan et au Tadjikistan en raison de problèmes politiques et
de sécurité, Didier Mille, notre responsable Asie Himalaya, rencontre Isrofil, notre actuel partenaire ouzbek. Rapidement
séduit par le personnage, Didier se laisse convaincre de relancer l’aventure dans ce pays en compagnie de cet homme
attachant et imaginatif. Allibert apporte alors son soutien financier pour développer la petite agence réceptive d’Isrofil.
Des liens privilégiés se sont tissés entre nos deux structures et nos groupes sont particulièrement bien accueillis.
Comme de nombreux Ouzbeks originaires de Samarcande, Isrofil a tissé des liens commerciaux avec les Tadjiks
proches de la ville de Pendjikent et des monts Zeravchan voisins. En mars 2009, une formation, organisée chez Isrofil,
a été dispensée aux cuisiniers et guides tadjiks par Didier Mille et Bruno Douillet, guide de haute montagne. Elle sera
reconduite en 2011 avec tous les guides tadjiks.
Les actions du tourisme responsable
De longue date, nous nous impliquons dans une démarche responsable.
— Du 6 au 18 avril 2011, 25 guides, aides-guides, traducteurs, cuisiniers ont participé à une formation dispensée par
des guides et accompagnateurs français ; le secourisme, l’orientation, la gestion et l’organisation des camps. ont eu la
part belle. Sans oublier la gestion de groupe, les connaissances générales.
Pour suivre toutes nos actions de tourisme responsable, rendez-vous sur notre site :
www.allibert-trekking.com/84-tourisme-responsable-equitable.htm
Le respect des us et des coutumes
Terre d’échange et de passage, l’Asie centrale présente une grande diversité ethnique. Vous aurez l’occasion de croiser
une multitude de visages différents : turcs, slaves, chinois, méditerranéens, etc.
La religion majoritaire est l’islam. Sur une souche islamique sunnite majoritaire, cette religion reprend de l’importance et
de nombreux lieux du culte sont rouverts ou réaménagés. Toutefois il s’agit d’un islam très “laïc”. La consommation
d’alcool et de charcuterie est autorisée. Les femmes ne sont pas voilées. L’Eglise et l’Etat sont séparés. Mais le
brassage culturel est tel que de nombreuses autres communautés cohabitent : juifs, chrétiens russes orthodoxes,
catholiques romains, baptistes et luthériens évangélistes et quelques bouddhistes.
Voici quelques conseils pour respecter au mieux ces populations locales, leurs traditions, cultures et religions :
- En règle générale, portez une tenue de préférence longue et ample, recouvrant genoux et épaules dans les lieux de
culte.
- En trek, en particulier dans les monts Fanskyes, mesdames, évitez les maillots de bain deux pièces. Privilégiez le
maillot une pièce bien couvrant.
- Retirez vos chaussures chaque fois que cela vous est demandé, à l’entrée de sites religieux, voire de maisons.
- Evitez certains contacts corporels comme caresser la tête d’un enfant ou serrer la main d’une femme.
- En couple, soyez discrets dans vos signes d’affection.
- Evitez d’être agressif ou de hausser la voix. question de dignité personnelle.
- Avant de prendre quelqu’un en photo, demandez-lui la permission.
- Ne distribuez pas de stylos, bonbons et autres cadeaux aux enfants. Ce comportement les incite à la mendicité et à
abandonner l’école ou leur activité habituelle.
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (20 sur 21)20/09/11 10:01 - Evitez également de distribuer des médicaments si vous n’êtes pas médecin.
La préservation de l’environnement
Le Tadjikistan possède une faune riche et variée typique des montagnes : grands mammifères – ours, léopards des
neiges, loups, yaks, bouquetins, sangliers, etc. – mais aussi des rapaces, comme l’aigle royal. Le mouton de Marco-
Polo aux magnifiques cornes en spirale vit à plus de 4 000 m et est difficile à voir.
Au Tadjikistan poussent edelweiss, genévriers et de nombreuses autres plantes variées. Les immenses champs de
coton s’étalent dans les vallées de l’ouest du pays, près de Douchanbé.
Pour conserver ce patrimoine naturel, essayons d’être des voyageurs responsables :
- Laissons les espaces naturels que nous traversons aussi propres que possible, y compris nos campements.
- Consommons de l’eau naturelle traitée avec des pastilles (type micropur) afin d’éviter les bouteilles plastique et de
minimiser la pollution.
- Evitons la cuisine au feu de bois, et évitons les feux d’agrément.
- Evitons de laisser les déchets de nos voyages dans les zones rurales, les villes petites et moyennes. Et rapatrions les
déchets difficilement triables et recyclable (piles, plastiques, lingettes…) dans les grandes villes.
- Evitons de trop nous approcher de la faune, il ne faut surtout pas oublier que nous sommes seulement invités dans
son propre territoire.
- Préservons la flore car celle-ci est la source de vie des animaux et des hommes.
- Evitons de prélever des objets archéologiques ou culturels à valeur historique ou symbolique unique.
- Economisons l’eau et évitons de souiller les points d’eau notamment avec les produits d’hygiène (savon, gel douche,
etc.).
- Evitons de rapporter des souvenirs qui font partie du patrimoine naturel.
- Economisons l’énergie en logeant chez l’habitant car quand nous bénéficions de l’électricité, c’est souvent une chance.
- Utilisons les toilettes parfois prévues dans les campements ; s’il n’y en a pas, éloignons-nous absolument des sources
d’eau. Dans la nature, brûlons, sans risque d’incendie, notre papier hygiénique après usage.
- Respectons les règles des parcs nationaux.
Nous vous invitons par ailleurs à télécharger la charte éthique du voyageur :

Comment participer à la préservation de l’environnement et au développement de la population locale de votre
destination ?

Etes-vous soucieux de l’effet de votre empreinte écologique ? Soyez partie prenante des actions associatives que nous
effectuons en collaboration avec Globetrekkeurs - démarche pour un tourisme responsable afin de préserver
l’environnement et de permettre le développement des populations locales.
Vous pouvez compenser le CO2 lié à votre transport aérien et participer à la réduction de l’effet de serre en versant un
montant symbolique à l’association Globetrekkeurs dont le but est de donner plus d’ampleur aux projets de
compensation menés par Allibert, notamment l’intégration des techniques d’architecture solaire passive et la formation
des artisans locaux dans le cadre du projet Himalaya indien en association avec le GERES. Si vous désirez y participer,
voici le montant de la compensation pour un vol aller-retour vers le Tadjikistan : Paris - Douchanbé, 56 .
Vous pouvez également et de la même façon participer au développement social et humain de la population locale de

Un geste de votre part = un environnement mieux préservé et plus d’actions de tourisme responsable réalisées. file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T762.html (21 sur 21)20/09/11 10:01

Source: http://www.ccas.info/kiosque/T762_ouzbekistan_Allibert_2011.pdf

Microsoft word - germany dgm_apdic-report2013.doc

DGM Report to APDIC for year 2012 Deutsche Gesellschaft für Materialkunde, Germany, Austria, Switzerland Technical Committee: Thermodynamics, Kinetics and Constitution of Materials 1. General activities of the DGM Phase Equilibria and Thermodynamics Committee (1) The DGM committee "Thermodynamics, Kinetics and Constitution of Materials" and its activities were presente

edco.ie

LEAVING CERTIFICATE BIOLOGY HIGHER LEVEL EXAM PAPER SOLUTIONS Sample Paper 4 Section A Question 1 a) D: Zone of Differentiation/C: Zone of Elongation/A: Root Cap/B: Meristem 4(1)New Tissues: Zone of Differentiation/Mitosis: Meristem/Growth Regulators: Zone ofElongation/Absorbtion of water: Zone of Differentiation 4(1)(i) A: Vascular bundle/B: Air Spaces/C: Guard Cells/D: Stoma 4(1).

Copyright © 2010-2014 Predicting Disease Pdf